A NASA fez um réacteur nucléaire sur la Lune d’ici 2030

L’implantation d’une colonie humaine durável sur la Lune nécessitera des sources d’energie et l’un des choix de la NASA s’est porté sur l’utilisation d’un réacteur nucléaire de faible puissance avec l’avantage par rapport à des panneaux solaires d’assurer un approvisionnement d’energie constant.

Dans le cadre de la mission Artemis de conquête lunaire qui impôr des fases de construção d’instalações, d’exploration et de base de lancement pour des missions espaciais plus lointaines, se doter d’une tel equipamento est une necessário.

Après avoir exposé son projet et lancé un appel d’offres, l’agence espaciale a finalement selecionné trois empresas pour développer un système complete qui devra pouvoir être testé avant la fin de la décennie.

C’est logiquement vers un réacteur à fission que s’oriente le project com une puissance de l’ordre de 40 kW. Passo de quoi ouvrir um portal de l’enfer mais suficiente para assegurar a alimentação de habitats de vie lunaires qui pourront aussi être installés dans des zones recevant pas ou très peu de lumière solaire.

Vers la Lune et au-delà

Ces travaux initiaux pourront évidemment être repris et adaptés pour une colonization humaine de Mars à plus long terme. Les heureux élus sont Lockheed Martin, Westinghouse de Cranberry Township e outros IX (Intuitive Machine / X-Energy) qui se voient chacun dotés de 5 milhões de dólares para estabelecer o design d’un prototype.

A técnica des réacteurs nucléaires de faible puissance est désormais relativement bien maîtrisée mais il faut encore l’adapter aux conditions d’un transport space et d’un milieu lunaire, com une durée de vie de dix ans au moins.

D’autres aspect sont à l’étude pour preparar la colonization de la Lune. Em um pu croiser des expériences de pousse de plantes dans du sol lunaire ou l’ébauche d’un système de communication / sélénopositionnement, tandis que a missão PRIME-1 utiliza diferentes instrumentos para tentar o recuperador de la glace d’eau lunaire.

A nota é igual que la NASA a finalement réussi à faire passer le test du compte à rebours pour son lanceur lourd SLS, preparant ainsi son premier vol d’essai.


Source: GNT – actualités by www.generation-nt.com.

*The article has been translated based on the content of GNT – actualités by www.generation-nt.com. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!