Disparidade. La cantatrice espagnole Teresa Berganza, légendaire “Carmen”, est morte


Une légende de l’opéra s’est éteinte. La mezzo-soprano espagnole Teresa Berganza, qui s’est produite dans les plus grandes salles de espetáculo au monde depuis le début des années 1950, est décédée ce vendredi à l’âge de 89 ans, annoncé le ministère espagnol de la Culture.

« Nous avons la grande tristesse d’apprendre la disparition de Teresa Berganza », um tweeté le ministère tandis que le Premier ministre saluait « une des plus grandes voix féminines du monde ». «Sa voix, son élégance, son art nous accompagneront pour toujours», a poursuivi Pedro Sanchez.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

En cliquant sur « J’aceitar »les cookies seront déposés et vous pourrez visualizador les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies »você autorizará os depósitos de cookies para o estoque de seus données em nossos sites e aplicativos para as barbatanas de personalização e de publicidade publicitária.

Vous gardez la possibilité de aposentar votre consentement tout moment.
Gerer mes choix

« Je ne veux pas d’annonce publique ni de veillée funèbre, rien. Je suis local au mundo sans que personne ne le sache, je souhaite qu’il en soit de même quand j’en partirai », avait-elle écrit em uma mensagem postuma difusa para a família em les médias espagnols.

Carmen de Légende

La cantatrice madrilène était spécialisée em les répertoires de Rossini et Mozart, assim como em l’incarnation du personnage de Carmen dans l’opéra de Bizet. Sa prestação sous la direção d’Helmut von Karajan fait referência.

Elle avait fait ses estreia em 1957 no Festival d’Aix-en-Provence, no papel de Dorabella de « Così fan tutte », de Mozart. L’année suivante, a cantora lírica partait aux Etats-Unis, em Dallas, au côté de Maria Callas, em «Médée» de Cherubini.

Elle avait ensuite chanté dans les salles les plus célèbres du monde, de Vienne à Milan e passant par Paris, Londres, Nova York ou Chicago. Elle a été la première femme admise à l’Académie Royale des Arts d’Espagne et également docteur honoris causa da l’Université de la Complutense em Madrid. Et elle avait reçu em 2005 les insignes de Chevalier dans l’ordre national de la légion d’honneur en France.


Source: Le Progrès : info et actu nationale et régionale – Rhône, Loire, Ain, Haute-Loire et Jura | Le Progrès by www.leprogres.fr.

*The article has been translated based on the content of Le Progrès : info et actu nationale et régionale – Rhône, Loire, Ain, Haute-Loire et Jura | Le Progrès by www.leprogres.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!