Em Belgique, um laboratório clandestino de fabricação de ecstasy descoberto em uma base militar

YVES HERMAN via REUTERS

Des officiers de police em Bruxelas

BÉLGICA – Um laboratório de fabricação de pilules d’ecstasy é descoberto em uma base militar belga continua para héberger uma parte do núcleo do arsenal à disposição de l’Otan, em appris ce mardi 28 juin de source judiciaire.

Deux personnes ont été interpellées sur place, qui “ne sont pas empregado de la Défense”, a precisa à l’AFP une porte-parole du parquet de la provincia belge du Limbourg (nord). Elles ont été remises en liberté après avoir été interrogées par les enquêteurs, selon le parquet, qui ne precisa pas s’il ya eu inculpation.

“Le mercredi 22 juin 2022, la police locale de la Campine a dcouvert un laboratoire de drogues synthétiques, situé sur le domaine militaire (Otan) à Peer” et “utilisé pour la production de MDMA” (ou ecstasy), um indiqué le parquet dans un comunicado.

Le laboratoire, ajoute le comunicado, “a été démantelé par les services spécialisés de la police federale, en colaboração com l’Institut national de criminologie (NICC) et la Protection civile”. Il semblerait qu’“une maison voisine” soit impliquée dans la creation de ce laboratoire clandestin, est-il souligné.

Se o assunto é très rarement évoqué par la Défense belge ou l’exécutif, ce domaine militaire ― à Kleine-Brogel sur la commune de Peer ― é connu dans le pays pour héberger des armes nucléaires américaines dans le cadre du dispositif de défense de l ‘Otan, avec d’autres bases na Europa.

Dès la fin des années 1980, un ministre belge avait reconnu la presence d’armes nucléaires sur la base de Kleine-Brogel, où opère un contingent de l’armée américaine.

Mais precisão aucune n’a jamais été donnée sur seu nome. Les abords de la base belge sont regulièrement le théâtre de manifestações de pacifistes et d’écologistes qui dénoncent ce manque de transparência.

Em 2019, o député belge Samuel Cogolati (Ecolo) estima que “de 10 à 20” ogives nucléaires étaient entreposées sous contrôle americain sur cette base.

Par ailleurs, la Province du Limbourg, limitrophe des Pays-Bas, à mi-chemin entre le port d’Anvers et la Ruhr allemande, est une zone principalement rurale qui est prisée des trafiquants pour y nichor des entrepôts de stockage ou laboratoires clandestins de transformação de drogues.

À voir également sur Le HuffPost: Na região do Canadá, Uber Eats se lança na cannabis à emporter


Source: Le Huffington Post by www.huffingtonpost.fr.

*The article has been translated based on the content of Le Huffington Post by www.huffingtonpost.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!