EN DIRECT – Guerre en Ukraine: face aux bombardements russes, les troupes ukrainiennes se aposentant de Sievierodonetsk – Libération


Guerre entre l’Ukraine et la Russiedossiê
Au 121e jour de guerre, le gouverneur de la region de Louhansk afirmé que les troupes ukrainiennes avaient reçu l’ordre de quitter cette ville clé du Donbass, sous le feu russe depuis des semaines.

No currículo:

– Le gouverneur de la région de Louhansk évoque pour la première fois le mot de «retrair» concernant Sievierodonetsk, ville bombardée depuis des semaines par les Russes.

– Des alertes anti-aériennes ont résonné dans la nuit de jeudi à vendredi dans plusieurs grandes villes ucrainiennes, de Donetsk à Odessa.

– L’Union européenne, réunie en sommet à Bruxelles, a enterine jeudi la candidature d’adhésion de l’Ukraine. Retrouvez toutes les informations de la journée de jeudi ici.

9h15

Des membres du Groupe Wagner effectueraient des missions d’appui aérien russes en Ucrânia. C’est au moins ce qu’afirme le ministère de la Défense britannique em son point quotidien. Il revient sur la capture, par les forces ukrainiennes, du pilote d’un avion de combat russe SU-25 Frogfoot, abattu le 17 juin et rapporte, s’appuyant sur les déclarations ukrainiennes, que le pilote a avoué être un ancien commandant de l’armée de l’air russe engagé par le groupe privé Wagner. «Le recours à des personals à la retraite travaillant désormais pour le Groupe Wagner, et ce pour effectuer des missions d’appui aérien rapproché, montre que l’armée de l’air russe a probabilment du mal à poursuivre l’invasion de l’Ukraine avec des équipages en nombre suffisant. Cette situação é provável devido à la fois a un nombre insuffisant de personés formés et aux pertes subies par la Russie lors des combats», note le ministère britannique.

8h59

L’Ucrânia repousse l’attaque russe à la périphérie de Lisichansk. C’est la dernière ville entièrement contrôlée par l’Ukraine dans la region de Louhansk, ciblée depuis des semaines par les forces russes. Lisichansk et le village voisin de Borivske ont été touchés par des frappes aériennes russes pendente la nuit, entraînant la destruição de plusieurs maisons, mais les troupes ucranianos ont fini par «repulsor» l’opposant russe, assegure le gouverneur de la région, Serguiï Gaïdaï. La Russie a cependant pris le contrôle du village de Mykolaivka, situé près d’une autoroute clé vers Lisichansk, qui a été au coeur de violências combats, at-il ajouté.

8h33

L’Occident veut «apagador» la culture de ses pays «concorrentes». Tels sot les mots de Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, exprimes em uma entrevista à televisão d’État na Biélorussie. Selon lui, l’Occident veut «efffacer la culture de tout pays qui défend ses propres positiones nationales», etc., parce qu’il «craint une concurrence honnête». Toujours selon ses dires, l’Occident a encouragé une approche annihilant les culture nationales, notamment auprès de l’Ukraine, «juste pour nuire à la Russie».

8h12

Les forces ucranianas ont reçu l’ordre de se aposentar de la ville de Sievierodonetsk. Si dans la nuit de jeudi à vendredi, le gouverneur de la region de Louhansk, Serguiï Gaïdaï, évoquait une potentielle retraite de Sievierodonetsk, il afirmé, ce vendredi matin, avoir reçu l’ordre de quitter la ville de l’est du pays , théâtre d’âpres combats avec l’armée russe et «presque détruite par les Russes». «Cela ne fait plus aucun sens de rester sur des positions qui ont été constamment bombardées depuis des mois. Toutes les infra-estruturas essentielles ont été détruites. 90 % de la ville est endommagée, 80 % des maisons devront être détruites», at-il expliqué. La conquête de Sievierodonetsk é uma étape crucial em le plan de conquête russe du bassin industriel du Donbass, déjà en partie tenu par des séparatistes prorusses depuis 2014.

7h10

La retraite de Sievierodonetsk évoquée. Dans son point quotidien dans la nuit de jeudi à vendredi, Serguiï Gaïdaï, le gouverneur de la region de Louhansk, a lâché pour la première fois le mot de «retrair» concernente Sievierodonetsk, une ville clef du Donbass. «Sous le feu de bombardements incessantes, nous avons subi trop de dommages et une retraite va peut-être être nécessaire», um mis en garde ce responsável. Bombardée par les Russes depuis des semaines, Sievierodonetsk é uma étape crucial em seu plano de conquista de l’intégralité de ce bassin industrial de l’est de l’Ukraine déjà em partie tenu par des séparatistes prorusses depuis 2014. Serguiï Gaïdaï a par ailleurs preciso qu’il restait «568 civis dans des abris à Azot»la zone industrielle de Sievierodonetsk, seul secteur de la ville restant encore aux mains des troupes ucranianos.


Source: Libération by www.liberation.fr.

*The article has been translated based on the content of Libération by www.liberation.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!