En pleine vague de chaleur, un vaste incendie causé par un tir d’artillerie dans un camp militaire du Var – Libération


Un incendie causé par un tir d’artillerie dans le camp d’entraînement de Canjuers a brûlé 600 hectares de vegetação et continue sa progress dans une zone désertique, poluée par la présence d’obus et d’explosifs.

Un tir d’artillerie effectué au cours d’un entraînement dans le camp militaire de Canjuers (Var) a déclenché un vaste incendie ce samedi, at-on appris auprès des pompiers qui nt déployé un importante dispositivo. Selon Var matin, près de 600 hectares seraient déjà partis en fumée. Quelque 300 pompiers militaires et civils ont été dépêchés sur la zone pour tenr de contenir les flammes dans le camp. Quatre Canadairs ont igualement été dépêchés sur le site indique le quotidien regional.

La zone est complexe à border, car elle est «poluído» par la presença «d’obus et explosifs non explosés» a precisa le capitaine Olivier Pécot des pompiers du Var. «Pour des raisons de sécurité les pompiers ne peuvent pas y penetrer». « Il a fallu frequentre qu’il sort de cette zone de tirs pour pouvoir intervenir », um indiqué dans la soirée le sous-préfet de permanence Eric de Wispelaere. « L’incendie est resté à l’intérieur du camp, les pompiers sont rassurants », precisamente encore le représentant de l’Etat. L’incendie s’est séparé en deux, avec une langue de feu vers le Lac de Sainte-Croix sur la commune d’Aiguines et l’autre au Nord-Est de Canjuers, et « il est presque fixé »ajouté le sous-préfet.

2 500 moutons evacuados

Comme «les militaires s’entraînent loin de toute habitação»il n’y a pas de risque à craindre sur la população. «C’est une zone qui est un désert vegétalisé, il n’y a aucune menace pour qui que ce soit, à part les 2 500 moutons» , ajouté Olivier Pécot. Ces derniers ont fait l’objet d’une évacuation et d’une mise à l’abri dans l’après-midi.

Além do grand camp d’Europe occidentale, le complexe militaire de Canjuers est «essentiel pour la preparação opérationnelle des forces françaises» et étend ses 35 000 hectares sur les hauts plateaux du nord varois, selon le ministère des Armées. Ao norte, le canyon du Verdon constitui uma barreira natural. Une vague de canicule touche le sud de l’Europe depuis plusieurs jours.

Si plusieurs départements français sont en vigilance rouge, le Var n’est pas concerné par cet état de vigilance. Le thermomètre a toutefois tutoyé les 34 °C ce samedi dans le département, où plusieurs zones souffrent de sécheresse.

Meu dia: às 20h45 com nouveau bilan et explications du sous-préfet de permanence.


Source: Libération by www.liberation.fr.

*The article has been translated based on the content of Libération by www.liberation.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!